Témoignage d'un éleveur laitier Allemand Ancienne entreprise nationale du nord de l'Allemagne, « Am Schmooksberg » a été considérablement rénovée et agrandie en 2013-2014. L'introduction du système Nedap de détection des chaleurs a été le dernier élément du projet de modernisation. Ingolf Bohn en est tout à fait ravi. « Le système fonctionne parfaitement et tout est plus facile, » résume-t-il en riant. « Dans tous les aspects de l'élevage, tout est devenu un peu plus simple. » Depuis qu'il a commencé à utiliser vigirepro , l'intervalle de vêla

titre de la fenêtre 

Témoignage d'un éleveur laitier Allemand

Ancienne entreprise nationale du nord de l'Allemagne, « Am Schmooksberg » a été considérablement rénovée et agrandie en 2013-2014. L'introduction du système Nedap de détection des chaleurs a été le dernier élément du projet de modernisation. Ingolf Bohn en est tout à fait ravi. « Le système fonctionne parfaitement et tout est plus facile, » résume-t-il en riant. « Dans tous les aspects de l'élevage, tout est devenu un peu plus simple. »

Depuis qu'il a commencé à utiliser vigirepro, l'intervalle de vêlage moyen a été raccourci de 5  jours. l'usage des synchronisations des chaleurs a considérablement diminué. M. Bohn est également dithyrambique lorsqu'il évoque la simplicité d'utilisation de vigirepro « On comprend rapidement comment fonctionne le système. »

M. Bohn et ses employés savent également comment utiliser correctement la fonction de suivi de la santé. « Les vaches qui ont des problèmes de sabot sont rapidement et facilement identifiées, » explique le directeur exécutif qui connaît bien le système. « La différence est visible dans la production de lait. En effet, une vache qui se sent bien et ne souffre pas produit plus de lait. »

« C'est bien plus facile comme ça » selon Ingolf Bohn.  (Plaaz - Nord de l'Allemagne). Il possède
300 vaches laitières et 1800 hectares de terres agricoles